À vous la parole

Accueil > Base documentaire > Consulter la base documentaire du SPPPI Paca > Consulter la base documentaire du SPPPI Paca >

Consulter la base documentaire du SPPPI Paca

 

Affichage détaillé (Consulter la base documentaire du SPPPI Paca)


Compte-rendu - " Information immédiate des populations" - sept 2011 - PACA

2011

Compte-rendu

Lors de cet évènement, dont l’origine est un incident de type « procédé », un dégagement important de fumées s’est produit mais heureusement pas de conséquences humaines et des dégâts matériels mineurs. Un POI * (plan d’opération interne) a été déclenché, la fiche G/P* a été envoyée permettant d’assurer l’information auprès des services de l’État (et des collectivités). Le PPI * (plan particulier d’intervention), quant à lui n’a pas été déclenché (cf déroulé de l’incident en annexe). L’industriel ne s’est pas rendu compte immédiatement de la perception de l’évènement à l’extérieur. Cet évènement sans gravité pour l’environnement et les populations, mais avec une perception forte et gênante a généré de fortes inquiétudes tant pour les riverains que pour les collectivités. L’aéroport a été fermé pendant plus d’une heure, suite au refus de voler des pilotes d’avions. Cette perception de l’extérieur du site, jugée inquiétante associée à la fermeture de l’aéroport, a engendré un emballement médiatique. Ce cas concret illustre les attentes de la population plus importantes que par le passé suite à une perception de nuisance. Il montre entre autres les limites de la fiche G/P qui ne comporte que deux niveaux de perception (cf transparents), mais aussi l’absence d’information immédiate (même s’il existe une démarche de communication à chaud à laquelle souscrivent les industriels, cf. annexe), mais également de cadre de communication envers la population quand le PPI n’est pas déclenché. Il met en lumière la nécessité d’informer très rapidement en cas de forte perception auprès de la population, et ce, déjà dans le cadre d’un POI. Suite à cet évènement, qui constitue un cas d’école du fait des caractéristiques citées plus haut, plusieurs actions ont été mises en place par l’État et les industriels pour améliorer l’information immédiate après un évènement de ce type. Il s’agissait lors de ce groupe de travail du SPPPI de définir côté population, les attentes des riverains et des collectivités en termes d’information puis de les mettre en regard avec les contraintes de terrain. La demande à laquelle le GT cherchait à répondre était : « Quelles sont les attentes des populations et des collectivités en matière d’information en cas d’évènement ayant une perception forte, mais avec une gravité nulle ? » Le GT était organisé sous forme de débat. Pour le rendre constructif, une mise en situation a été réalisée (cf. annexe). Il s’agissait dans cette mise en situation d’évaluer les attentes de chacun en matière d’information en cas d’accident de ce type, à savoir un évènement qui ne présente pas de danger grave et imminent pour l’intégrité physique des personnes. Cet incident ne rentre pas dans le cadre PPI. Cependant des nuisances sont ressenties. Le PPI n’étant pas déclenché, la communication envers les populations n’est pas cadrée et peut même être inexistante. Les aspects santé ne seront pas développés car ils font l’objet d’un autre GT du SPPPI PACA.