À vous la parole

Accueil > Base documentaire > Consulter la base documentaire du SPPPI Paca > Consulter la base documentaire du SPPPI Paca >

Consulter la base documentaire du SPPPI Paca

 

Affichage détaillé (Consulter la base documentaire du SPPPI Paca)


30 ans de concertation : le SPPPI

2001

Présentation

Aujourd’hui, le Secrétariat Permanent Pour les Problèmes de Pollution Industrielle a 30 ans.
Cette date anniversaire nous incite à faire un bilan du chemin parcouru et je suis heureux de constater que la mission du SPPPI s’inscrit plus que jamais au cœur des préoccupations des citoyens : santé, sécurité, cadre de vie, protection de l’environnement.
Les méthodes employées dans l’exercice de cette mission, dialogue, information, transparence, répondent également aux exigences du plus grand nombre.
10 autres SPPPI existent aujourd’hui en France : ils constituent la meilleure preuve de la reconnaissance de l’efficacité de cet organisme.

Aujourd’hui, de nouveaux chantiers ont été ouverts, tout aussi importants : pics de pollution à l’ozone trop fréquents en période estivale, odeurs industrielles gênantes... et puis bien entendu (et l’actualité récente de l’explosion de l’usine AZF de Toulouse est là pour nous le rappeler), le risque industriel, qui réclame la plus grande vigilance et la préparation la plus rigoureuse des interventions, au cas où l’accident arriverait.

Le SPPPI Provence-Alpes-Côte-d’Azur a été créé en 1971, à l’ouest du département, pour essayer de trouver, par le dialogue et la concertation, des solutions équilibrées aux conséquences de l’accélération du développement économique sur l’écologie et le cadre de vie des Bouches-du-Rhône. Imagination et audace, alliées à une grande exigence en matière de compétence technique ont été les « recettes » qui ont abouti à des solutions pragmatiques.

Les résultats sont mesurables : réduction de 98% des rejets industriels dans l’eau, réduction de 40% des rejets dans l’air... 

Aujourd’hui, de nouveaux chantiers ont été ouverts, tout aussi importants : pics de pollution à l’ozone trop fréquents en période estivale, odeurs industrielles gênantes... et puis bien entendu (et l’actualité récente de l’explosion de l’usine AZF de Toulouse est là pour nous le rappeler), le risque industriel, qui réclame la plus grande vigilance et la préparation la plus rigoureuse des interventions, au cas où l’accident arriverait. 

Au sein du SPPPI, industriels, élus, fonctionnaires de l’État, représentants d’associations, travaillent ensemble depuis 30 ans et trouvent des réponses concrètes à des problèmes précis. 

C’est exemplaire et c’est la preuve qu’au-delà des intérêts particuliers, la protection de l’environnement et le respect de l’écologie ont été mis au rang des grandes causes, porteuses de la qualité de notre avenir et de celle des générations à venir.

Les résultats sont mesurables : réduction de 98% des rejets industriels dans l’eau, réduction de 40% des rejets dans l’air...

Préfet des Bouches-du-Rhône
Préfet de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur Président du SPPPI PACA