Affichage détaillé (Plate-forme Enviro'Étang de Berre)


PETUNIAS - Bioindication par Pétunia Hybrida de la qualité de l'air autour de la zone industrielle de Fos-sur-Mer/Étang de Berre (Rapport d'étude)

Vignette périmètre
Producteur(s) : IECP - Institut Ecocitoyen Pour la Connaissance des Pollutions
Type de producteur : Associations

Site de l'IECP


Rapport, 2016


Zone Industrielle de Fos / Étang de Berre
Périmètre : Etude à périmètre élargi
Durée de l'étude : 3 mois
objectifs

Objectifs

Ces travaux concernant l’étude des COV dans le compartiment atmosphérique intègrent une étude lancée par l’Institut en partenariat avec les volontaires, ayant pour but à la fois de caractériser la concentration de certains COV dans l’air mais également de savoir si cette concentration est corrélée avec une perturbation du développement de Petunia hybrida.
     
Une première étude ciblée sur le développement morphologique de cette plante en fonction de son exposition (industrielle, urbaine ou rurale) a montré une relation entre une baisse significative du développement de plusieurs paramètres (croissance, taille des fleurs, poids sec) et la proximité des centres industriels. Toutefois, l’absence d’instrument de mesure n’a pas permis de quantifier cette exposition supposée, limitant la portée des conclusions du travail à un aspect qualitatif. De nombreux paramètres pouvaient aussi avoir une incidence potentiellement élevée sur le développement de la plante, tels que la proximité de la mer ou l’influence de la météo locale.
    
C’est pourquoi, lors de cette nouvelle campagne de bioindication par Petunia hybrida de la pollution atmosphérique en 2015, un capteur a été introduit pour chaque station afin de mesurer simultanément la concentration atmosphérique de certains COV, principalement de type hydrocarbures. Cette étude scientifique a mobilisé 10 volontaires, 6 ayant déjà participé à la campagne pétunias 2014, localisés autour des zones industrielles de Fos et Lavéra et jusqu’à Grans et Carry-le-Rouet pour une durée de 60 jours, afin d’accueillir les stations de bioindication par les pétunias et de prélèvement de COV.


conclusion

Conclusion

L'étude de plusieurs polluants atmosphériques a permis de mettre en évidence une corrélation relativement importante entre le SO2, les COV et un impact négatif sur les paramètres de développement étudiés chez Petunia hybrida. Ces résultats permettent, tout d’abord, de conforter l’hypothèse d’une influence des émissions industrielles sur le développement morphologique de cette plante. Du point de vue des concentrations atmosphériques en COV ou en SO2, il est observé une baisse du développement général en fonction de l’augmentation de ces deux polluants atmosphériques dont les niveaux concordent sur le territoire. De plus, la concentration atmosphérique en PM10 ne semble pas impacter de façon négative le développement des pétunias.
       

Perspectives

Si l’ensemble de ces résultats indique un certain impact industriel sur la croissance des plants de pétunias, il reste difficile d’établir des liens directs entre un ou plusieurs polluants et les impacts morphologiques chez les pétunias. Les polluants atmosphériques étant particulièrement nombreux et de nature physico-chimique très différente, il est complexe d’établir des liens de causalité par des études environnementales seules. Pour répondre à ce type de question, des travaux en conditions contrôlées en laboratoire pourraient par exemple fournir une première réponse sur les polluants impliqués ou non dans l’atteinte au développement des pétunias. Quoi qu’il en soit, Petunia hybrida apparaît comme un bioindicateur pertinent de la pollution de l’air. Les résultats sont cohérents avec ceux de l’année précédente, mais montrent aussi des variations qui précisent la sensibilité de cet indicateur à la qualité de l’air.

Enfin, l’implication des volontaires dans l’étude et la fiabilité des mesures qu’ils ont réalisées démontrent les capacités de ce type de dispositif, tant dans l’échange entre scientifiques et population locale, à produire des résultats scientifiques pertinents pour l’évaluation de la qualité de l’air

Vous souhaitez apporter votre contribution à Enviro'Fos/Gardanne ?Un formulaire de contact est à votre disposition afin de nous faire parvenir de nouvelles études ou vos remarques et éventuelles modifications à apporter au contenu présenté.