Affichage détaillé (Plate-forme Enviro'Étang de Berre)


Compréhension des échanges entre les masses d'eau de l'étang de Bolmon, de l'étang de Berre et du canal du Rove

Vignette périmètre
Producteur(s) : GIPREB - Groupement d'intérêt public pour la réhabilitation de l'étang de Berre, CEREGE - Centre Européen de Recherche et d'Enseignement en Géosciences de l'Environnement
Type de producteur : Universitaires

Site du CEREGE


Article scientifique, 2017


Etang de Bolmon
Périmètre : Etude à périmètre élargi
Thèmes : Eaux continentales
Mots-clés : Hydrologie
Type d'étude : Exploratoire
Vignette objectifs

Objectifs

Dans le cadre de la possible réouverture du tunnel du Rove à la courantologie, le GIPREB et le CEREGE ont mené des études dont l’objectif général était de mieux comprendre les échanges entre les masses d’eaux de l’étang de Bolmon, de l’étang de Berre et du canal du Rove et d’identifier les différents processus contrôlant les flux.

Ce rapport présente les résultats et l’analyse des données mesurées, en particulier sur les interactions entre les différents forçages (vent, pression, marée) et les échanges entre les trois masses d’eau.


Vignette conclusion

Conclusion

Les principales conclusions sur ces différents mécanismes sont :

  • Hors événements particuliers, l’étang de Bolmon se déverse dans l’étang de Berre et le canal du Rove ;
  • Les niveaux d’eau dans l’étang de Berre et dans le canal du Rove sont très proches ;
  • Importance de la phase de la marée (mortes eaux et vives eaux) dans la modulation des débits et de l’impact des événements énergétiques ;
  • Coup de Mistral (vent de Nord-Ouest) : importance de la durée et de l’intensité de l’épisode pour l’inversion du débit (entrant dans Bolmon). En cas d’épisode court, le courant sortant de Bolmon peut se maintenir ;
  • Les orientations du vent sont importantes pour la modulation de l’intensité du débit (différence entre vent d’Ouest et de Nord-Ouest par exemple) ;
  • Les niveaux d’eau dans l’étang de Bolmon peuvent présenter des variations fortes entre la bourdigue et l’Esteou, en particulier lors de forts épisodes de Mistral (jusqu’à 35 cm d’écart).

Vous souhaitez apporter votre contribution à Enviro'Fos/Gardanne ?Un formulaire de contact est à votre disposition afin de nous faire parvenir de nouvelles études ou vos remarques et éventuelles modifications à apporter au contenu présenté.