Affichage détaillé (Plate-forme Enviro'Étang de Berre)


Projet SIMBA :Surveillance de l'intrusion marine en Basse Crau

Vignette périmètre
Producteur(s) : BRGM - Bureau de Recherches Géologiques et Minières
Type de producteur : Etablissements publics

Site du BRGM


Synthèse, 2019


Plaine de la Crau
Périmètre : Etude localisée
Vignette objectifs

Objectifs

Le projet SIMBA mené par le SYMCRAU en parteariat avec le BRGM, avait plusieurs objectifs :

  • comprendre les mécanismes à l’origine de l’intrusion saline en basse Crau ;
  • identifier les facteurs qui contrôlent l’évolution spatiale et temporelle de la salinité ;
  • et, enfin, proposer un réseau de surveillance adapté pour mieux comprendre le phénomène.

Les résultats et les moyens utilisés sont détaillés dans le rapport final de l’étude (Bailly et al., 2019). Le présent rapport a pour objectif de présenter de manière synthétique la problématique du biseau salé en basse Crau et les réponses apportées par le projet aux questions suivantes :

  • quelle est l’origine de la salinité observée en basse Crau ?
  • quel est l’état actuel de salinisation de l’aquifère de Crau ?
  • quels sont les facteurs de contrôle ?
  • quels sont les secteurs les plus vulnérables ? Comment peut-on surveiller l’évolution de la salinité de manière optimale ?

Vignette conclusion

Conclusion

La position du biseau salé dans l'aquifère des cailloutis de Crau se trouve actuellement dans une situation critique, avec des captages AEP très proches de sa limite d’extension. Néanmoins, aucune tendance à la dégradation n’est actuellement mise en évidence, en raison de la stabilité actuelle des conditions hydrodynamiques sur la basse Crau.

La fragilité de cet équilibre soit être néanmoins souligné : toute modification de celui-ci (baisse de la recharge, modification de la gestion hydraulique au niveau du barrage anti-sel situé à Fos-sur-Mer, évolution du niveau de la mer) devra être soigneusement étudiée afin d’anticiper les impacts sur le biseau salé.

[…]

Le projet SIMBA a permis de dresser une carte des principaux résultats relatifs à l’évolution saisonnière du biseau salé, et mettant ainsi en évidence les secteurs les plus vulnérables à l’intrusion saline. C’est sur les secteurs les plus vulnérables qu’est proposée la mise en place d’un suivi opérationnel (hauteur d’eau, conductivité, température) sur le long terme. Ces secteurs sont les suivants :

  • Marais de Meyranne ;
  • Secteur du Mazet ;
  • Tenque ;
  • Etang du Landre et barrage anti-sel ;
  • Pissarotte.

Vous souhaitez apporter votre contribution à Enviro'Fos/Gardanne ?Un formulaire de contact est à votre disposition afin de nous faire parvenir de nouvelles études ou vos remarques et éventuelles modifications à apporter au contenu présenté.