À vous la parole

Accueil > Enviro'Fos / Gardanne > Plate-forme Enviro'Fos / Gardanne > Synthèse du diagnostic et des enjeux de la nappe de Crau

Enviro'Fos / Gardanne

 

Affichage détaillé (Plate-forme Enviro'Fos / Gardanne)


Synthèse du diagnostic et des enjeux de la nappe de Crau

Synthèse du diagnostic et des enjeux de la nappe de Crau
Producteur(s) : SYMCRAU - Syndicat Mixte de gestion de la nappe prhéatique de la Crau
Type de producteur : Collectivités

SYMCRAU


Synthèse, 2014


Nappe de Crau
Périmètre : Etude à périmètre élargi
jpeg synthese crau

Objectifs

Cette synthèse du Diagnostic et des Enjeux de la nappe de Crau présente les éléments essentiels à retenir du diagnostic technique réalisé dans la première étape du Contrat de nappe de la Crau.

Le diagnostic a été présenté lors des ateliers de concertation des 25, 28 novembre et 5 décembre 2013 où les acteurs du territoire ont pu s'exprimer et échanger sur les points principaux à traiter dans le Contrat de nappe. Cette synthèse restitue l'ensemble de la ''production'' des participants.

Le diagnostic technique ainsi que les enjeux qui ont émergé lors de la séance de travail collective du 18 décembre 2013 ont été validés le 14 février 2014 par le Comité de Pilotage.


Conclusion

Partie 1 - Le territoire de la Crau :

  • Perte importante de surfaces exploitables et/ou exploitées pour l'agriculture locale, notamment pour l'activité de foin de Crau qui concoure directement à la recharge de la nappe.
  • Augmentation de l'artificialisation des sols au détriment des surfaces agricoles qui sont les premières victimes de l'urbanisation des terres craven.
  • Mitage du territoire en périphérie des grandes agglomérations (développement de l'habitat diffus) : interrogation quant à la multiplication des points de prélèvement dans la nappe de la Crau mais également de sources de pollution potentielles. 
Partie 2 - Ressources en eau de la nappe de Crau : un équilibre subtil entre recharge et usage :
Une apparente stabilité piézométrique, malgré une hausse des prélèvements et une baisse des apports, qui pose question : 
  • Malgré l'augmentation des prélèvements dans la nappe et la baisse de la recharge (mais aussi en raison du manque de représentativité des chroniques de données), la piézométrie reste stable, ce qui pose certaines interrogations sur la nappe, sa capacité, son fonctionnement... 
  • Quel est le potentiel réel de l'aquifère de la Crau ?
    • Quelle est la capacité du réservoir (géométrie, caractéristiques intrinsèques) ?
    • Existent-ils des interactions éventuelles avec des niveaux aquifères plus profonds ?
    • Peut-on caractériser et quantifier exactement les entrées d'eau naturelles ainsi que les apports via l'irrigation ? 
  • Un outil de modélisation serait nécessaire pour comprendre et montrer la répercussion sur les exutoires de cette hausse des prélèvements. Cet équilibre reste toutefois fragile et met en péril la conservation des milieux humides connexes à la nappe (exondation, salinisation).
  • Des témoignages de terrain montrent en effet une diminution des niveaux piézométriques ces dernières années. Les agriculteurs par exemple ayant été obligés de creuser plus profondément pour trouver de l'eau dans la nappe. 
  • Ce constat apparent de "bon état quantitatif'' nécessite d'être conforté par la réalisation de cartes piézométriques détaillées et à grande échelle.
Partie 3 - Qualité de la nappe de Crau : Quel état de santé ?
  • Une nappe d'eau globalement de bonne qualité malgré une hausse constante de la conductivité, et qui présente une bonne aptitude à la production d'eau potable.
  • Des indices notables de dégradation par les pesticides, les dérivés d'hydrocarbures et les bactéries.
  • Des pollutions avérées : aménagements territoriaux anciens aux conséquences fortes et néfastes pour la nappe de la Crau.
  • Une qualité des eaux souterraines sous dépendance de la qualité des eaux duranciennes.
  • Une avancée du front salé qui menace la limite Est-Sud Est du périmètre de la nappe libre de la Crau et qui, pour partie, est l'héritage des aménagements passés.
  • La multiplication des points de prélèvements épars et non encadrés (forages privés) est un facteur potentiel de pollution.
  • Risque de diminution de l'effet de dilution des pollutions lié à l'artificialisation croissante des sols et notamment des prairies irriguées gravitairement.
Partie 4 - Regards des acteurs locaux : Ateliers de concertation en phase diagnostic :
  • Atelier 1 : Nappe de la Crau : Quel équilibre entre usages et recharge ?
  • Atelier 2 : Qualité de l'eau de la nappe : Quel état de santé ?
  • Atelier 3 : L'eau, quelle place dans l'aménagement de l'espace craven ?
Partie 5 - Définition des enjeux :
  • Eau et aménagement de l'espace. Enjeux : Enjeu : Rendre l'aménagement du territoire compatible avec la préservation de la ressource en eau pour le maintien des usages et des milieux humides.
  • Gouvernance : Assoir une gouvernance opérationnelle de l'eau sur le territoire de Crau : solidarité, gestion concertée, anticipation.
  • Qualité / Usages - Milieux : Maintenir durablement l'équilibre quantitatif (recharge / prélèvements) de la nappe de Crau au regard des usages socio-économiques et des milieux humides.
  • Qualité / Usages - Milieux : Garantir le bon état qualitatif de la nappe pour la satisfaction des usages et des milieux humides 

Vous souhaitez apporter votre contribution à Enviro'Fos/Gardanne ?Un formulaire de contact est à votre disposition afin de nous faire parvenir de nouvelles études ou vos remarques et éventuelles modifications à apporter au contenu présenté.

Aucun jugement, ni dans la qualité, ni dans l'exactitude des résultats des études, n'est porté par le SPPPI PACA et les partenaires du projet Enviro'Fos/Gardanne.