Affichage détaillé (Plate-forme Enviro'Étang de Berre)


REVELA 13 - Observatoire des cancers du rein, de la vessie et des leucémies aiguës chez l'adulte dans les Bouches-du-Rhône

88_ Santé pop - REVELA13- Cire PACA -périmètre
Producteur(s) : Observatoire Régional d'Epidémiologie PACA, Santé Publique France (Cire Paca-Corse)
Type de producteur : Etablissements publics

ARS - REVELA 13


Rapport, 2019


Bouches-du-Rhône
Périmètre : Etude à périmètre élargi
Durée de l'étude : 4 ans
Thèmes : Santé des populations
Mots-clés : Cancers, Population
Type d'étude : Exploratoire
88_ Santé pop - REVELA13- Cire PACA - intro

Objectifs

Objectifs et résultats attendus de l'observatoire Revela 13

L'objectif principal de l'étude pilote est de tester la faisabilité de la méthodologie pour constituer une base de données de cancers incidents (cancers du rein, de la vessie et des leucémies aiguës chez l'adulte), suivre leur répartition dans le temps et dans l'espace et détecter ainsi d'éventuels regroupements géographiques de cas.

Des études ad hoc seraient alors conduites spécifiquement sur ces regroupements de cas pour identifier des facteurs de risque communs d'origine environnementale et/ou professionnelle.

L'analyse des données en continu permettra de décrire les caractéristiques sociodémographiques (sexe, âge), cliniques, anatomopathologiques des cas nouvellement dépistés. L'étude de la distribution géographique et temporelle de ces cas permettra de déterminer la répartition géographique des cas au niveau du département des Bouches-du-Rhône.

Les résultats de cette étude pilote devraient ainsi permettre de répondre plus précisément sur le nombre élevé de cancers perçu par la population résidant à proximité des " points noirs environnementaux ".


Conclusion

À l'échelle de la commune
Cancer de la vessie :
• Incidence élevée des cancers de la vessie dans la partie sud‑est du département chez les hommes avec deux zones à risque élevé (figure 2). La première inclue 6 arrondissements de Marseille et la deuxième 2 arrondissements de Marseille et 20 communes au sud‑est de la ville.

• Identification d’une zone à risque élevé chez les femmes qui concerne 9 arrondissements de Marseille et La Penne‑sur‑Huveaune

• Les différences de répartition géographique ne sont pas expliquées par la défaveur sociale chez l’homme et la femme.

Cancer du rein : absence de zones d’incidence élevée (figure 3).
Leucémies aiguës myéloïdes : absence de zones d’incidence élevée (figure 4).

 

Qu'apportentent ces résultats de nouveau ?
Pour la première fois, des données chiffrées de cancers, basées sur des données validées médicalement, sont disponibles à l’échelle départementale et communale sur le territoire des Bouches‑du‑Rhône.
Ces résultats sont une aide à la décision pour les politiques de santé sur le département.
L’observatoire REVELA13 n’apporte pas toutes les réponses mais c’est la complémentarité des études qui permet d’affiner les connaissances sur l’état de santé des populations.

Vous souhaitez apporter votre contribution à Enviro'Fos/Gardanne ?Un formulaire de contact est à votre disposition afin de nous faire parvenir de nouvelles études ou vos remarques et éventuelles modifications à apporter au contenu présenté.