À vous la parole

Accueil > Enviro'Fos / Gardanne > Plate-forme Enviro'Fos / Gardanne > Projet POLIS - "POLuants d'Intérêts Sanitaires"

Enviro'Fos / Gardanne

 

Affichage détaillé (Plate-forme Enviro'Fos / Gardanne)


Projet POLIS - "POLuants d'Intérêts Sanitaires"

612_Projet POLIS - POLuants d'Intérêts Sanitaires
Producteur(s) : AIR PACA
Type de producteur : Associations

Air PACA


Rapport final, 2016


Zone industrielle de l'étang de Berre, et région PACA
Périmètre : Etude à périmètre élargi
Thèmes : Air
Mots-clés : Ammoniac, Chrome, Mercure
Type d'étude : Exploratoire
JPEG POLIS

Objectifs

Le projet «POLluants d’Intérêt Sanitaire» (POLIS) a été labélisé par le Plan Régional Santé Environnement comme répondant à l’objectif stratégique de « Réduire et contrôler les expositions nocives à la pollution atmosphérique ayant un impact sur la santé : Mieux connaître les niveaux de concentrations des polluants d'intérêt sanitaire dans l'air ».

L’objectif opérationnel qui représente le challenge du projet est la mise en œuvre d'un plan de surveillance pour évaluer les concentrations des polluants d'intérêt sanitaire dans la zone industrielle de l'étang de Berre, et plus largement dans la région PACA. 

Dans ce contexte, Air PACA a mené des investigations sur le terrain pour documenter, par la mesure, les concentrations dans l’air ambiant de plusieurs polluants :

  • le 1,2-dichloroéthane (aussi noté DCE)
  • l’hydrogène sulfuré
  • le 1,3-butadiène
  • l’ammoniac
  • le mercure gazeux
  • le chrome hexavalent. 

JPEG POLIS2

Conclusion

Dans le cadre du projet POLIS labellisé par le Plan Régional Santé Environnement (PRSE2), Air PACA a mis en œuvre une vaste campagne de mesure de polluants d’intérêt sanitaire en région PACA, et en particulier dans la zone industrielle de l’étang de Berre.

La surveillance du 1,2-dichloroéthane doit être pérennisée sur le site de Martigues Les Laurons, la valeur toxicologique de référence y étant cependant respectée.

Les mesures du 1,3-butadiène indiquent que le point de Berre l’Etang affiche les concentrations moyennes les plus élevées. La surveillance par analyseur automatique y est maintenue.

Les teneurs en hydrogène sulfuré sont maximales sur une zone de mesure à Marseille. En dehors de cet emplacement, les concentrations relevées sont du même ordre que les niveaux de fond observés dans l’air ambiant.

Les concentrations d’ammoniac sur les points les moins exposés sont du même ordre que les teneurs ubiquitaires dans l’air, tandis que les valeurs les plus importantes sont relevées sur deux sites à l’est de Marseille.

La surveillance du mercure gazeux par analyseur automatique sera poursuivie, en positionnant de nouveau le point de mesure à Martigues Lavera.

Cette étude a montré que si la plupart des sites de prélèvement affichent des teneurs voisines des concentrations attendues dans l’air en situation de fond, il persiste des zones d’intérêt, variables selon le polluant considéré, sur lesquelles une surveillance pérenne apparaît pertinente.

Vous souhaitez apporter votre contribution à Enviro'Fos/Gardanne ?Un formulaire de contact est à votre disposition afin de nous faire parvenir de nouvelles études ou vos remarques et éventuelles modifications à apporter au contenu présenté.

Aucun jugement, ni dans la qualité, ni dans l'exactitude des résultats des études, n'est porté par le SPPPI PACA et les partenaires du projet Enviro'Fos/Gardanne.